Méthode de travail

La mise á point de la tonalité des dos et des tables desinstruments est uneactivité qui consomme beaucoup de temps. Même si, après toutes ces années, je suis capable de construire un instrument d'une façon rapide et efficace, quand il s'agit defixer le timbre du son et la résistance mécanique des tables, il m'est impossible d'estimer le temps de travail. Certains morceaux de bois obtiennent leur son plus rapidement que d'autres. Chaque courbure a ses qualités spécifiques concernant le dosage des tons fondamentaux et des harmoniques. Les tablettes plates donnent un son plus grave que les courbées et les tablettes grossières sonnent plus basses que celles á nervures fines. Ainsi chaque morceau de bois représente un défi pour le constructeur désirant obtenir l'idéal acoustique qu'il a en tête. Le défi consiste á réagir sans préjugés á ce que le bois relève comme tons fondamentaux.

Au début il est possible d'enlever des gros copeaux avec un rabot, mais petit á petit il faudra le remplacer par des rabots plus fins, pour finir avec un grattoir. Tandis qu'au début il est possible d'utiliser un mètre d'épaisseur, il faudra systématiquement passer á un pliage manuel du bois et, ce qui est très important, le taper d'une façon nuancée. Afin de déterminer les meilleurs endroits pour enlever du bois je me sers de temps en temps d'un générateur á ton. Celui-ci peut éventuellement enlever un doute á propos de la meilleur chose á faire.

Je tiens á redessiner les différents patrons de vibration avant de fermer l'instrument, ainsi j'ai pu faire évoluer les courbures des caisses de résonance et des dos.
Après le montage partiel je vérifie la résistance technique du bois afin de pouvoir déterminer la hauteur des chevalets. Ceci évite que l'instrument ait un bon son la première année et souffre ensuite d'une trop grande tension des cordes.
Au moment où l'instrument est complètement monté et muni de cordes, j'enregistre quelques notes á l'ordinateur. Une analyse de la fréquence dans les basses ainsi que dans les aiguës, peut donner des informations supplémentaires concernant la durée avec laquelle les tons fondamentaux, tout aussi bien que les harmoniques, augmentent et diminuent en force.

Si vous travaillez de la même façon, ou si vous pensez pouvoir m'apporter quelque chose, contactez-moi, on pourrait partager nos expériences.

Contact

Van Arteveldestraat 40
2060-Antwerpen
Tel. & Fax: +32 (0)3 6465500
GSM : 0498854758